MILA DIETRICH

INFOS


SAMEDI 23 JUILLET  l  23H30

CHÂTEAU DE BUSSY-RABUTIN


GENRE : 

MUSIQUE ÉLECTRO

 
 
 

À PROPOS

Un tunnel sombre et enfumé, où résonnent les échos de voix lascives, des néons rouges clignotant pour seule lumière, qui laissent entrevoir des scènes BDSM rythmées par une techno

lancinante : bienvenue dans l’univers de Mila Dietrich, productrice de 26 ans au parcours inédit.


Originaire de Marseille, Mila s’est d’abord destinée au rock, en se mettant à la batterie à l’âge de 10 ans. Durant toute son adolescence, elle passe de groupe en groupe, en répétant dans une cave humide et sombre. Vers 16 ans, elle commence fréquenter les soirées  électroniques de Marseille, se prend des shots musicaux aux Docks des Suds, où elle voit les meilleurs DJs de la scène techno minimale (Boris Brejcha, Extrawelt, Paul K). Elle découvre alors qu’elle n’a besoin de personne pour faire carrière dans la musique, d’autant qu’elle se sent de plus en plus à l’étroit au sein de son groupe de rock.


“J’étais frustrée de ne pas pouvoir imposer ma vision créative. Ça n'avançait pas aussi vite que je voulais et je voulais que ça avance. J'ai pris mes cliques et mes claques et je me suis lancée toute seule.” Naturellement, l’artiste, qui fourmille d’idées, s'est dirigée vers l’électro. Après quelques ballons d’essai dans des bars phocéens, elle passe rapidement à la production sur Ableton, ce qui lui permet de libérer ses pulsions créatives, lâchant singles et EP au fil de l’eau sur Internet. Dans la cave, les fûts de batterie sont alors empilés dans un coin, laissant place à l’ordinateur et aux

machines.


Rapidement, les opportunités s’accumulent pour la jeune artiste, dont deux morceaux sont choisis par L’Oréal pour une pub (dans laquelle elle fait aussi une apparition), et en 2019, elle décroche la première place du BPM Contest, saison 8, grâce à ses mix entre techno et électro, coldwave, EBM et trance, des influences qu’elle déploie sur son EP 'Intrusion' qui l’installe dans la liste de nouveaux artistes français à suivre de près.

VOIR ET ECOUTER

 

LES CONCERTS DE LA SOIRÉE

PLAN DU SITE

Festival Image Sonore 3ème Édition

Du 17 au 25 juillet 2021

Festival de musique classique et électronique, IMAGE SONORE se déploie sur plusieurs sites de l'Auxois, Muséoparc d’Alésia, Abbaye de Fontenay et Château de Bussy-Rabutin, Collégiale de Thil. Sortant du cadre traditionnel du concert, sa programmation propose une immersion spatiale et sensorielle mettant en valeur un patrimoine d’exception. Depuis 2020 une exposition sur l'objet sonore en mouvement accompagne le Festival ainsi que 2 animations scientifiques sur l'astrophysique.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

SUIVEZ-NOUS :

© image sonore 2022 - Tous droits réservés

Artistes invités :

Rone, Mila,

Dominik Eulberg, Nadia Struiwigh, Hermine Horiot, Molécule, Ars Nova, chloé, quatuor tana, Alice guerlot, Romain Descharmes, Almeeva, Kollektive turmstrasse, Nathan Fake, Marc, Parazon, studio et meme si, Serge Meyer, Caillou, Mickael Varlet, Mara, Dobresco, Nicolas Bernier, Yotta, David Hess,

musique électronique, musique de chambre, chant lyrique, concert, mapping

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK